L'analyse des pratiques professionnelles

PDF Imprimer Envoyer

Les objectifs du groupe de l'analyse des situations pratiques professionnelles

Offrir un temps de prise de recul à l'équipe

Penser et travailler sur des situations vécues par l'équipe

Partager et analyser les situations professionnelles en présence d'un tiers

L'intelligibilité de situations complexes

L’analyse des pratiques, dont l’activité se situe dans le cadre de la formation professionnelle, s’intéresse à l’élaboration de situations inter individuelles et de groupe. Elle est un travail de réflexion collective.

Ses objectifs sont de :

  • Penser collectivement les situations difficiles et complexes rencontrées sur le terrain,
  • Rompre avec le sentiment d'isolement, de désarroi face à certaines situations,
  • Renforcer sa capacité d’analyse de situations problématiques, condition pour prendre du recul, de professionnaliser ses actions,
  • Diversifier ses modalités d’intervention,
  • Renforcer son identité professionnelle,
  • Conforter dans le travail en équipe, de favoriser une dynamique de groupe porteuse.

Le dispositif

Le dispositif mis en place facilite l’analyse et la compréhension individuelle et collective des situations professionnelles présentées, dans un contexte de tolérance et d’entraide. Pour les participants, cette démarche demande une implication active, basée sur le volontariat, visant une co-construction du sens en rapport à leurs pratiques professionnelles. À partir de partages, de vécus, d'expériences et d'actions menées, les participants sont amenés à repenser la complexité des situations exposées, à en interroger les connaissances mobilisées (empiriques et théoriques), à réfléchir ensemble à la pertinence des réponses proposées et de formuler de nouvelles hypothèses de travail. Concrètement, il s'agit, par l'analyse d'une situation évoquée, d'aider un professionnel engagé à y voir plus clair par la compréhension d'un vécu, en même temps que de permettre aux autres membres participants :

  • d'analyser une situation
  • de mieux comprendre et appréhender des situations analogues vécues personnellement
  • de se préparer, se former, à affronter des situations semblables à l'avenir.

Chaque séance débute par une présentation des situations sur lesquelles les participants souhaitent réfléchir. Après avoir retenu les situations prioritaires, chacune d’entre-elles fait l’objet d’une réflexion en groupe, permettant d’en distinguer les éléments et d’en clarifier la compréhension première (évocation des expériences et connaissances, partage des vécus et des ressentis…). S’ensuit une phase d’élaboration collective, permettant à chaque situation d’être appréhendée dans sa globalité, mettant en lien les éléments recueillis. Cette forme de synthèse provisoire est mise au service de l’exposant afin de l’aider à mieux comprendre et à mieux se situer vis-à-vis de la situation problématique exposée. Pour clore ce travail collectif, l’exposant reformule les éléments recueillis : ce qu’il a entendu et compris de la situation et ce qu’il a en perçu (ses impressions et son ressenti). Il partage au groupe les nouvelles perspectives entrevues à la faveur de cette mise en commun.

Les différentes phases

Phase 1 : Chaque participant expose succinctement la situation qu'il souhaite exposer au groupe.

Phase 2 : Le groupe choisit les situations à explorer en fonction de l'intérêt collectif.

Phase 3 : Un des participants fait un exposé détaillé de la situation proposée et retenue.

Phase 4 : Le groupe questionne pour obtenir une vue d'ensemble des différents paramètres de la situation exposée, ce qui permet à la personne qui présente d'affiner son exposition.

Phase 5 : Élaboration des perceptions communes, hypothèses d’analyse, éléments de réponse, synthèse.

Phase 6 : Reformulation, synthèse, perspectives de l’exposant.

Phase 7 : L'intervenant expose un éclairage, une mise en perspective théorique dans un mouvement de décontextualisation-contextualisation.

Une démarche accompagnée : l'intervenant

La fonction essentielle de l'intervenant est de gérer les différentes étapes du processus. Il favorise la participation et l'implication de l'ensemble des membres du groupe. Il est garant de la libre expression des participants ce qui implique le volontariat, l'assiduité et la confidentialité.

La méthode de travail repose sur une attitude participative qui favorise l’implication de ses membres. L'intervenant organise et conduit les séances de manière à structurer les étapes qui les constituent et à favoriser l’expression libre des participants.

Les intervenants d'Epsilon Melia sont sélectionnés en fonction de leur champ de compétences, leurs références théoriques, leur légitimité acquise au fil d'expériences professionnelles seules capables d'asseoir la légitimité (connaissances et expériences des contextes de travail).

Notre partenaire epsilon

Marcane travaille en réseau et en partenariat avec d’autres organismes de formation dont Epsilon Mélia. Epsilon est un organisme de formation créé fin 2006 par des professionnels du secteur social et médico social, avec pour ambition de repenser le « travail social » au moyen de différentes actions : conseils aux personnes et organisations, formations et formation-actions, recherches et études, journées d’études, séminaires, manifestations et publications. Une de ces principales activités est l'animation de groupe d'analyse de pratique auprès des équipes de salariés et de cadres.

Mieux les connaître : www.epsilonmelia.fr